Grasset d'Orcet - Matériaux Cryptographiques

Seconde édition :

Première de couverture des Matériaux Cryptographiques, Tome Premier de Grasset d'Orcet

Tome premier

Première de couverture des Matériaux Cryptographiques, Tome Second de Grasset d'Orcet

Tome second

NOTES DE L'ÉDITEUR

Seconde édition épuisée, nous travaillons sur une réédition conforme à l'originale.

Recueil d'études originales et variées qui démontrent, avec une rare érudition, l'existence d'une hiéroglyphie française dans une foule de monuments écrits ou figurés.

Les Gouliards, John Gilpin héros solaire, Rabelais et les quatre premiers Livres de Pantagruel, Le Songe de Poliphile, La Côte-d'Or et ses monuments druidiques, La Danse Macabre : ces quelques titres d'articles contenus dans les deux ouvrages indiquent la variété des recherches auxquelles se livrait Grasset d'Orcet.

Les planches données à la fin du second volume permettront au lecteur de suivre notre savant dans ses interprétations et d'apprécier la grande valeur de ses travaux.

Extrait de la chronique de J.-P. Brach, in La Tourbe des Philosophes, nos 24-25, reproduit avec son aimable autorisation :

« Voici enfin une réimpression très attendue : les deux volumes d'articles de G. d'Orcet, repris de la fameuse Revue Britannique qui parut jusqu'au début de notre siècle, étaient en effet rapidement épuisés à la suite de leur premier tirage, très limité et peu diffusé, en 1977 et 79. Les heureux qui ont pu se les procurer à l'époque savent déjà qu'ils représentent une judicieuse sélection des articles les plus importants relatifs à la Cabale phonétique, dont le rôle crucial en hermétisme a été si magnifiquement souligné par les beaux volumes de Fulcanelli ; celui-ci, tout comme son disciple E. Canseliet, a d'ailleurs reconnu sa dette à l'égard du chercheur sagace, opiniâtre, mais hélas aussi totalement méconnu - même en son temps - et oublié de nos jours, depuis sa mort en 1900.

« Hormis ces deux éminents hermétistes, peu nombreux sont ceux qui citent le nom de G. d'Orcet, et savent reconnaître la valeur de ses travaux de déchiffrement de la langue blasonnée, à l'aide de laquelle tant de documents littéraires, historiques, alchimiques, voir même politiques de notre civilisation occidentale ont été chiffrés. G. d'Orcet ne vise pas tant à fournir tout prêts des décryptements qu'à essayer de dégager les clefs, les lois générales qui président et permettraient à qui les détiendraient intégralement de lire sans difficulté, aussi bien que de chiffrer lui-même. À noter enfin un très instructif prologue au tome II, signé des deux éditeurs de ces volumes, B. Allieu et A. Barthélemy, concernant justement les clefs du Blason, telles que d'Orcet les suggère à ses lecteurs. Il n'est nul besoin d'insister sur la valeur (et la rareté) de ces « travaux pratiques » d'hiéroglyphie française, que G. d'Orcet est presque le seul auteur répertorié à nous offrir. »

Marguerite Lœffler-Delachaux écrivait dans la dédicace de son ouvrage Le cercle un symbole (Genève, 1947) :

« En 1940, le nom de Grasset d'Orcet était oublié. Pourtant au même moment, sans le savoir, quelques chercheurs audacieux commençaient à voir certaines choses comme il les avait vues lui-même.

« A cet isolé, à cet oublié, j'ai donné une compagnie spirituelle. Je l'ai situé dans son vrai cadre, au milieu des chercheurs les plus avancés du siècle.

« Il y fait encore figure de précurseur. »

 

DESCRIPTIF

2 tomes brochés, cahiers cousus de 311 et 324 pages, illustrations hors texte.

Éditions Les Trois R
15, allée Jean-Nicolas Fortin
37400 Amboise France
Tél. : +33 (0)2 47 79 38 02
editions.lestroisr@free.fr